Finance

La finance à l’université

Les métiers de la finance sont variés et cette filière recrute beaucoup chaque année. Pour faire carrière dans ce domaine, il est nécessaire de suivre un parcours universitaire de plusieurs années après le baccalauréat. Vous choisirez les programmes à suivre ainsi que la durée d’études en fonction de votre projet professionnel. A partir de la troisième année d’études, la filière se décline en plusieurs spécialités si vous visez un poste à haute responsabilité.

Les conditions d’admission dans la filière finance                          

Si vous souhaitez faire des études supérieures en finance, vous vous inscrivez au sein d’une grande école publique ou privée proposant des programmes spécialisés. Le cursus est ouvert aux étudiants titulaires d’au moins un baccalauréat.

Pour y accéder avec un bac, il faut se soumettre à des concours, les élèves titulaires d’un baccalauréat générale (séries ES, S et STMG) ont plus de chances d’être admis. Si vous avez déjà un certain niveau d’études, vous pouvez commencer votre cursus en finance à un niveau plus élevé. Vous pouvez alors entrer en BTS, en bachelor, en licence pro ou encore en master.

Avec cette deuxième option d’admission, la présentation de vos précédents bulletins de notes est obligatoire. Vous devez aussi faire preuve de motivation auprès de vos futurs enseignants en passant divers tests de compétence oraux et écrits. Certains établissements exigent même que votre dossier de candidature comporte un CV et une lettre de motivation en vue d’accepter votre inscription.  

Comme les métiers de finances se basent essentiellement sur la maîtrise des ressources monétaires et des investissements d’une entité donnée, les plus forts en mathématiques seront plus à l’aise. Les ingénieurs issus des grandes écoles polytechniques et des mines peuvent notamment rejoindre sans difficulté le cursus universitaire en finance qui compléterait leurs compétences.

La finance à l’université
L’étude de la finance à l’université requiert une aisance avec les chiffres.

Le cycle court en finance

Si vous souhaitez étudier la finance dans le but de décrocher rapidement un poste dans ce domaine, il vous est possible de suivre un cycle court. Dans ce cas, il vous faut 2 ans d’études universitaires.

A l’issue de ce cycle court, vous serez opérationnel de suite avec un BTS ou un DUT  en main. Il s’agit notamment d’un BTS en Comptabilité et gestion des organisations ou d’un DUT en Gestion des entreprises et des administrations.    

Certains postes à responsabilité du secteur de la finance vous seront inaccessibles si vous commencez votre carrière professionnelle avec ces diplômes. Par contre, les années d’activités professionnelles peuvent vous faire monter en compétence et vous pouvez espérer une perspective d’évolution en restant fidèle à l’entreprise ou à l’institution qui vous a recruté.  

La licence pour devenir expert en finance

Il est conseillé de poursuivre vos études universitaires au-delà de 2 ans si vous souhaitez devenir expert en finance. Un diplôme de licence finance, licence pro finance ou encore bachelor finance vous donne accès à la spécialisation en Master dans ce secteur. Vous continuez une année après votre BTS pour l’obtenir.    

Il existe aussi une autre option. Vous pouvez commencer par des études en économie et en gestion après le bac et vous obtiendrez votre Licence Economie-Gestion après 3 ans réussies. Ce diplôme atteste votre double compétence et vous ouvre la voie vers le Master en finance.

Si vous avez également un MASS ou Licence Mathématiques appliqués et sciences sociales, vous pouvez enrichir vos compétences en visant un Master en finance.

Le master en finance

Le master en finance s’obtient au bout de 4 à 6 années d’études après le bac, ou après 2 à 3 années d’études si vous commencez avec un BTS. Si vous êtes déjà titulaire d’une licence ou d’un bachelor finance au début de votre cursus, vous décrochez rapidement votre diplôme d’expert en finance. Il peu s’agir d’un Master finance, d’un Master Spécialisé finance ou d’un MBA finance.

La finance à l’université
Obtenez un Master en finance pour trouver facilement des débouchés.

L’admission aux formations de spécialisation en finance est un peu difficile et il est possible que le candidat se voit refuser le cursus si les enseignants le jugent peu compétent ou peu motivé. Le meilleur moyen de faire face à cette méthode sélective est de déposer sa candidature pour plusieurs formations et bien faire ses preuves en cas de tests de compétence.

Les différentes matières dispensées

Au cours de votre cursus universitaire en finance, vous étudiez en continu la finance, l’économie, la culture et l’anglais. Les formations seront les mêmes dans les établissements privés et publiques. En plus des bases fondamentales, des formations managériales sont octroyées en parallèle.

Les formateurs vous initient aussi à l’environnement de l’entreprise pour s’assurer de votre compétence après les études. Les matières dispensées comprennent également la maîtrise des stratégies et des outils utilisés pour l’exécution des métiers de finance.

Il s’agit d’outils quantitatifs et numériques dont des versions récentes de logiciels et d’applications utiles dans le secteur. Les formations ne restent pas au niveau élémentaire, il s’agit de tout comprendre et d’approfondir au mieux les connaissances en la matière.

Vous bénéficiez de formations de spécialisation en quatrième année. Cette branche comprend des matières fondamentales qui vous feront maîtriser la gestion de patrimoine, l’ingénierie et la finance des marchés, le corporate finance et les stratégies financières, ainsi que l’audit, le contrôle interne et externe.

Les différents établissements proposant la filière finance

Beaucoup d’experts en finances ont choisi les grandes écoles de commerce pour atteindre leurs objectifs professionnels. Ces centres de formations acceptent les nouveaux bacheliers ainsi que les adultes déjà actifs dans le secteur mais qui souhaitent renforcer leurs compétences professionnelles.

La réputation des écoles de commerce ne sont pas les mêmes et certaines imposent des conditions d’admission plus souples que d’autres. L’essentiel est de savoir si les diplômes octroyés sont reconnus par l’Etat, c’est le garant de vos compétences et de votre intégration dans le monde du  travail.

Pour plus de sérénité et pour réduire les dépenses financières liées à vos études en finance, vous pouvez tout simplement choisir l’une des universités publiques du pays pour étudier la finance. Il existe aussi les IAE qui accordent une bonne formation générale dans cette filière.

Poursuivre les études de finance à l’étranger

Il est possible de poursuivre et/ou terminer le cursus universitaire à l’étranger à partir de la quatrième année d’études. Cette option peut vous permettre d’acquérir 2 diplômes en une année surtout si votre établissement d’études en France fait partie d’un réseau d’écoles françaises et étrangères.

Parmi les pays qui proposent des formations  de qualité en finance, vous trouverez l’Angleterre, l’Australie, le Canada, les Etats Unis, l’Inde, la Chine, l’Irlande et l’Italie. Les universités à l’étranger utilisent généralement l’anglais comme langue d’enseignement mais il est parfois possible que les formations soient dispensées dans la langue du pays.

Le cursus universitaire en finance requiert au minimum un niveau bac. Vous passez 2 années d’études pour un cycle court et 3 à 6 années après le bac pour devenir expert en finance. Il est possible de commencer votre parcours en BTS, en licence ou en bachelor.

Retour en haut