Comment devenir dessinateur ?

Le dessinateur crée des images pour illustrer une histoire ou une idée précise. Il travaille sous les ordres d’un directeur artistique s’il est salarié ou de son client s’il est indépendant / en freelance. Le professionnel de dessin peut travailler dans plusieurs domaines notamment dans l’édition, la presse, le cinéma ou encore la publicité.

Le salaire d’un dessinateur varie par ailleurs en fonction de son expérience ainsi que de la mission qui lui est assignée et/ou des règlements au sein de la société. Son revenu mensuel moyen est cependant estimé entre  2 000 et 2 500 € s’il travaille en agence. Il est payé selon l’ampleur du projet et les négociations s’il exerce en tant que freelance.

Tout cela est bien beau. Mais l’essentiel, c’est d’avoir du talent, de la passion et de l’originalité pour devenir dessinateur. La capacité d’écoute et d’analyse est aussi une qualité indispensable pour réussir dans le métier. Et il est important de maîtriser les outils informatiques pour dessiner afin d’être polyvalent et donc décrocher les meilleurs contrats. Si tel n’est pas le cas, vous avez tout intérêt de suivre des formations avant de vous lancer dans l’activité professionnelle. Je vous le conseille vivement !

Les techniques et les méthodes enseignées durant les cours vous aideront en outre à fournir un dessin de meilleure qualité. Je vais maintenant vous quelques pistes pour savoir comment devenir dessinateur et réussir rapidement.

Tableau comparatif des formations au dessin

Quelles sont les missions du dessinateur ?

Pour commencer, je vous propose un récapitulatif des missions d’un dessinateur. Le travail de ce professionnel s’effectue en deux étapes et devant être respecté dans le total respect des exigences et besoins du client.

Étape 1 : comprendre le client, ses idées, ses objectifs

Les missions du dessinateur ne se résument pas à créer des illustrations. Avant tout, il doit s’entretenir avec le client ou le directeur artistique pour comprendre les idées qu’il faut retranscrire en image. Il est important qu’il soit attentif, car il y a tellement de manières d’interpréter une phrase, un texte ou même un ouvrage et il ne faudrait pas que son travail sorte du contexte.

Comment devenir dessinateur?
Un dessinateur doit être capable d’interpréter en illustrations les besoins de son commanditaire.

Il a le droit de poser les questions pour être sûr de comprendre exactement ce que le client souhaite mettre en évidence. Il peut aussi soumettre des idées, modifications ou améliorations sans pour autant s’imposer. Les deux partis conviennent ensuite d’un plan et d’un deadline pour les premiers jets lorsque tout est clair.

Le dessinateur doit ensuite lire et analyser le contenu texte en se basant sur les recommandations du client pour imaginer les meilleures illustrations. Il est également possible que des recherches supplémentaires soient nécessaires.

Étape 2 : dessiner

Le dessinateur professionnel peut effectuer son travail à la main ou sur ordinateur, selon l’arrangement avec le client. Il est essentiel qu’il respecte les consignes tout en faisant preuve de créativité notamment au niveau des couleurs ou encore des perspectives.

Étape 3 : livrer et valider

Il rend ensuite son travail pour que le directeur artistique ou le client l’examine. Ces derniers valident ou rédigent un rapport pour indiquer les modifications à apporter si nécessaire.

Il est à noter qu’un dessinateur est parfois contraint de collaborer avec d’autres professionnels de l’illustration ou d’autres services. Il est donc essentiel qu’il ait un bon esprit d’équipe.

Quelles sont les études et les formations nécessaires pour devenir dessinateur ?

Vous pouvez exercer en tant que dessinateur sans avoir suivi de formations spécifiques et sans diplômes. Il est cependant préférable de vous inscrire à un cours pour apprendre à mieux exploiter votre talent et à maîtriser les nouvelles technologies afin de réaliser un travail de meilleure qualité. Cela vous ouvre par ailleurs les portes aux grandes entreprises et à un salaire plus important.

Comment devenir dessinateur sans études supérieures ?

Vous pouvez commencer à vous préparer au métier dessinateur avant le baccalauréat en optant pour un CAP Dessinateur d’exécution en communication graphique. Cette formation vous donne les capacités nécessaires pour travailler dans le domaine de l’édition, de la publicité ou encore de la communication.

Vous pouvez toutefois poursuivre jusqu’au baccalauréat technologique ou professionnel. Le STD2A (Baccalauréat Technologique Sciences et Technologies du design et des arts appliqués) figure parmi les cursus les plus empruntés actuellement. Cependant, il est aussi possible de choisir le parcours en vue de l’obtention du baccalauréat professionnel  artisanat et métier d’arts ou encore du baccalauréat professionnel réalisation de produits imprimés et plurimédia.

Pour quelles études supérieures opter pour devenir professionnel de dessin ?

Il est ensuite possible d’intégrer d’une université ou une école d’art. Les établissements publics et privés délivrent les mêmes diplômes. Entrez dans le domaine professionnel après deux ans de formation supérieure en optant pour un BTS. Voici quelques exemples d’option disponible :

  • Design de communication espace et volume ;
  • Étude et réalisation d’agencement ;
  • Études de réalisation d’un projet de communication, option étude de réalisation de produits imprimés ;
  • CV, communication visuelle.
Comment devenir dessinateur?
Il est possible d’intégrer les écoles d’art afin de devenir dessinateur.

Vous pouvez également opter pour un parcours de 3 ans en vue de l’obtention d’un :

  • DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Arts et du Design) autrefois appelé Diplôme des métiers d’arts (DMA) ;
  • DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) dans une école d’art ;
  • DNA (Diplôme National d’Arts).   

Les diplômes de bac +4 se font actuellement rares, car les établissements commencent à migrer vers le système LMD (Licence, Master, Doctorat). Enfin, vous pouvez poursuivre vos études durant cinq ans pour obtenir un diplôme de bac +5. La plupart des établissements publics et des écoles privés proposent ce parcours. Vous avez le choix entre plusieurs mentions notamment l’illustration, l’art numérique ou encore l’intermédia.

Existe-t-il des formations en ligne pour devenir dessinateur ?

Oui, vous pouvez opter pour les cours en ligne pour devenir dessinateur. Les formations sont riches et complètes, mais courtes. Elles vous permettent ainsi d’entrer plus rapidement dans le monde professionnel. De plus, les cursus à distance vous offrent plus de liberté dans la gestion de votre temps étant donné que vous n’allez pas en classe.

Est-il possible d’être dessinateur freelance ?

Affirmatif. Il est tout à fait possible d’exercer le métier de dessinateur en freelance. Le travailleur indépendant bénéficie de plusieurs avantages non négligeables. Je vous invite d’ailleurs à découvrir les avantages de ce métier, ainsi que les quelques inconvénients.

Les avantages d’exercer en tant que freelance

Être dessinateur freelance vous permet de mieux gérer votre emploi du temps si vous avez d’autres activités comme les études ou encore un travail dans un autre secteur. Vous êtes en effet votre propre patron et vous prenez les projets uniquement lorsque vous êtes disponible. Le plus important c’est de toujours terminer vos missions à temps pour ne pas faire de mauvaise publicité.

Exercer en tant que travailleur indépendant vous donne en outre la possibilité de négocier vos propres tarifs par rapport au projet étant donné que vous êtes en relation directe avec les clients. Vos revenus peuvent par conséquent être beaucoup plus élevés, surtout si vous êtes qualifiés et que vous avez de la notoriété.

Être dessinateur freelance est aussi enrichissant puisque vous travaillez pour des clients variés. Les missions sont donc diversifiées, ce qui conduit rapidement à un épanouissement professionnel. Mais dans ce cas, il faut être polyvalent et maîtriser de nombreuses techniques et outils pour produire une œuvre satisfaisante. C’est une raison de plus de suivre une formation.

Cela vous donne également la possibilité de créer un portfolio et un réseau de contacts importants. Vous pouvez même monter votre propre entreprise plus tard si vous accumulez suffisamment de clients réguliers. Enfin, travailler en indépendant serait bénéfique pour ceux qui ont du mal à collaborer avec d’autres personnes. Tout se passe généralement entre le client et vous.

Comment devenir dessinateur?
Le dessinateur peut se lancer en freelance.

Les inconvénients de travailler en tant que freelance

Il faut avoir une grande maturité et une bonne maîtrise de soi pour réussir à terminer les missions à temps. Vous pouvez en effet avoir du mal à lutter contre les nombreuses tentations (sorties, télévision ou encore détente) étant donné que personne ne vous oblige à travailler.

Le secret c’est d’établir un planning en fonction de votre disponibilité de manière à ce que vous puissiez vous concentrer sur votre projet quelques heures par jour. Je vous recommande par ailleurs d’éviter de tout faire à la dernière minute.

Il est parfois difficile de trouver des contrats lorsque vous n’avez pas d’expérience ou lorsque personne ne vous connaît. Les clients préfèrent généralement les dessinateurs freelances qui se sont déjà fait un nom dans le domaine pour éviter les mauvaises surprises. Mettez toutes les chances de votre côté en créant un site Web et un portfolio bien enrichi.

Comment trouver des contrats freelances en tant que dessinateur ?

Travailler à son compte exige de trouver soi-même les contrats. Pour ce faire, je vous recommande de proposer vos services sur des plateformes dédiées.

Ces sites mettent en relation directe le client et le professionnel de dessin. Et comment cela fonctionne ? L’un ou l’autre publie généralement une annonce à laquelle l’intéressé répond. En voici quelques exemples :

  • Coworkees : cette plateforme est entièrement gratuite pour les freelances. Ces derniers doivent créer un profil complet qui permet aux entreprises d’évaluer leur compétence et leurs qualités humaines. Le site prend une commission de 12,5 % sur les rémunérations ;
  • 404WORKS : ce site propose une version gratuite et une version premium. Cette dernière est plus intéressante du fait que les clients peuvent voir vos coordonnées sur votre profil pour vous contacter plus rapidement. Elle vous permet aussi de répondre aux annonces en privés. En outre, la plateforme ne réclame aucune commission sur les salaires négociés ;
  • Codeur.com : les freelances doivent souscrire à un abonnement pour avoir la possibilité de participer aux missions. Une commission de 4 % est par ailleurs prélevée du tarif négocié pour chaque projet. Le site vous recommande aux recruteurs et ceux-ci vous contactent par message privé si votre profil les intéresse.