10 compétences requises pour devenir graphiste

10 compétences requises pour devenir graphiste

Un graphiste travaille dans le domaine de la communication. Son rôle est de créer des conceptions visuelles en utilisant des illustrations numériques, des images et la typographie. L’objectif est alors de véhiculer un message, que ce soit pour informer, inspirer ou encore captiver les clients.

Ce professionnel de la communication et du visuel permet donc aux entreprises, associations ou organisations de mettre en valeur leur marque et d’exprimer une identité ou une idée particulière à travers des supports promotionnels et publicitaires.

La création de logo ou encore la mise en page et la conception de brochures, de rapports d’entreprise, de magazines, de publicités et de panneaux d’affichage figurent par exemple parmi leurs missions. Pour se voir confier des projets et embrasser ce métier, il existe quelques requis exigés ? Voici notamment un top 10 des compétences nécessaires pour devenir graphiste.

01. La créativité

En mon sens, la créativité figure en tête de liste des compétences essentielles pour un graphiste. Elle permet à ce dernier de trouver sans cesse de nouvelles idées et des designs innovants. Il est essentiel d’avoir un œil artistique, quel que soit le support sur lequel vous travaillez.

Il faut, par ailleurs, souligner que vous devez avoir une signature visuelle, un élément graphique qui vous distingue des autres. Cela peut se trouver au niveau des couleurs et des formes que vous utilisez, de l’univers que vous affectionnez ou encore de la manière dont vous composez vos visuels.

10 compétences requises pour devenir graphiste
La créativité est une compétence de base pour un graphiste.

02. La maîtrise des logiciels pour concevoir, modifier ou corriger les graphismes

Il est essentiel de maîtriser la manipulation des logiciels de graphisme pour effectuer un travail qui puisse plaire aux clients. Ces outils sont essentiels pour la création, mais également pour la personnalisation ou encore le perfectionnement du travail du graphiste.

En voici quelques-uns :

  • Adobe Photoshop ;
  • Adobe InDesign ;
  • Adobe Flash ;
  • Adobe Illustrator ;
  • Adobe Acrobat ;
  • Adobe Creative Suite ;
  • HTML ;
  • CSS ;
  • Dreamweaver ;
  • QuarkXpress ;
  • Quark ;
  • Photo Editing.

03. Le traitement d’images

Actuellement, le traitement et la retouche d’images occupent une place de plus en plus importante dans les métiers du graphisme à tous les niveaux.

Les modifications vont du nettoyage à petite échelle (élimination des petits défauts tels que la saleté, la poussière, les reflets ou encore l’éblouissement) au recadrage des photos pour les adapter aux différentes plateformes sociales, en passant par la manipulation et l’amélioration des images.

04. La photographie

Disposer de compétences solides en photographie est très utile pour un graphiste. D’abord, cela vous permet d’avoir l’œil. Ensuite, vous pourrez disposer d’une banque d’images à utiliser au gré de vos besoins et de vos inspirations. Enfin, maîtriser la photographie facilite vos collaboration avec un studio ou avec des photographes.

05. Connaître l’expérience utilisateur pour améliorer ses designs

Alors que l’industrie du design se concentre de plus en plus sur le numérique, l’expérience utilisateur (EU) est aujourd’hui une discipline essentielle. Une conception EU vise à améliorer la vie des consommateurs et à placer leurs besoins avant leurs préférences personnelles. Maîtriser cette discipline permet au graphiste d’optimiser ses designs.

06. Le codage

Le codage est le processus qui consiste à utiliser un langage de programmation pour amener un ordinateur à exécuter vos commandes. Les graphistes qui savent coder auront les compétences nécessaires pour exprimer des idées de conception technique aux programmeurs web.

Les concepteurs graphiques qui ont une compréhension de base du processus de développement web, des langages de programmation courants et des infrastructures web standard comprendront mieux les besoins et les limites techniques de leur projet.

07. La typographie numérique

Pour les designers et les graphistes, la typographie est un moyen d’utiliser le texte en tant que visuel dans le but transmettre un message. L’objectif final étant de faire connaître la marque et/ou pour attirer l’attention d’une audience spécifique.

08. Concevoir des supports imprimés

Les supports imprimés sont livrés surpapier, à l’instar des cartes de visite, des panneaux d’affichage ou encore les brochures. Le graphiste doit pouvoir s’adapter à chaque demande de ses clients, sachant que les contraintes diffèrent à chaque fois.

09. Jouer avec les couleurs

Les nuances influent sur la façon dont le public perçoit un affichage. Modifier la couleur d’un design d’un vert discret à un rose vif pourrait par exemple changer radicalement son impact. Savoir jouer sur la gamme de couleurs qui communiquent les bonnes émotions est donc une compétence essentielle pour un graphiste.

Compétences graphiste
Un graphiste doit savoir jouer avec les couleurs

10. Savoir composer

La composition porte sur les différents éléments qui constituent un support visuel ou encore un site Web, comme les en-têtes ou encore les barres latérales. Un graphiste doit être capable de personnaliser la façon dont ces éléments sont affichés de manière à ce que le résultat soit agréable et attrayant.

Si vous voulez devenir graphiste, il est important de suivre des formations spécifiques. D’ailleurs, les recruteurs exigent généralement un diplôme de licence (au minimum). Suivre des cours vous permet d’acquérir les compétences et techniques nécessaires pour mener à bien votre travail. Si vous n’avez pas le temps ou les moyens de vous inscrire dans un centre de formation ou dans une école spécialisée, il est aujourd’hui possible de suivre une formation de graphiste à distance . Sachant qu’il existe des cursus pour tous les niveaux, que vous ayez déjà des bases en conception graphique ou non.