Quelle est la surface minimale d’une chambre ?

Afin de permettre à ses concitoyens de vivre dans des logements décents, le législateur français a tenu à définir des dimensions minimales pour toutes les pièces de la maison, y compris les chambres. Ces dimensions doivent être respectées aussi bien par ceux qui construisent leur propre logement, que par ceux qui vendent ou mettent en location des maisons. Dans les lignes qui suivent, nous vous montrons quelle est la surface minimale d’une chambre.

Surface minimale d’une chambre en location

Les dimensions des pièces de la maison sont régies par le décret n°2002-120 du 30 janvier 2002. Selon ce décret, tout logement doit disposer d’une pièce principale dont la surface habitable minimale doit être de 9 m2. Pour les logements construits après la publication dudit décret, la surface habitable minimale est de 12 m2. La loi fixe la hauteur sous plafond minimale à 2,20 m et le volume habitable minimal à 20 m3.

Surface minimale d'une chambre à coucher

Il convient toutefois de souligner que la législation s’applique essentiellement à la pièce principale. La loi ne définit pas clairement les dimensions d’une chambre. Au cas où la chambre est la pièce principale, ses dimensions doivent respecter les exigences légales. Au cas où la chambre ne constitue pas la pièce principale, la loi ne fixe pas de surface minimale.

Les autorités sanitaires départementales peuvent être plus exigeantes. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de consulter le règlement départemental avant de signer un bail.

Surface minimale d’une chambre d’étudiant

Une chambre d’étudiant, même louée chez l’habitant, est considérée comme un logement autonome. Par conséquent, elle doit satisfaire aux exigences légales. Sa superficie minimale doit être de 9 m2 si elle a été construite avant le décret et de 12 m2 si elle a été bâtie après le décret de 2002. La loi exige par ailleurs que la chambre étudiant soit équipée de :

  • alimentation en électricité
  • porte pouvant être fermée
  • fenêtre donnant sur l’extérieur
  • literie complète

Surface minimale de la chambre d’un logement en vente

Le décret sur les logements décents s’applique également aux biens immobiliers mis en vente. Le vendeur est tenu de respecter la loi s’il désire vendre son bien immobilier à titre d’habitation.
Un bien immobilier, dont la surface habitable ne respecte pas le décret de 2002, peut toutefois être mis en vente à condition que le vendeur ne le présente pas comme un bien habitable. La loi, en l’occurrence, la loi Carrez, fait obligation au vendeur d’indiquer la superficie du bien dans l’acte authentique de vente rédigé par le notaire, dans le compromis ou la promesse de vente et dans l’annonce immobilière de mise en vente.
La personne, qui acquiert un tel bien, peut y habiter ou en faire ce qu’elle veut, mais elle a interdiction de la mettre en location à titre d’habitation.

Quelle est la surface minimum de la chambre idéale ?

En tant que lieu de repos et de détente, la chambre est l’une des pièces les plus importantes de vos quatre murs. Lors de la planification de la maison, vous devez donc réfléchir à la manière dont vous pouvez créer une atmosphère dans laquelle vous vous sentez à 100% à l’aise.

Taille optimale

En ce qui concerne la taille optimale de la pièce pour la chambre à coucher, il n’y a pas de bien ou de mal. Alors que certains l’aiment pratique et gardent le mobilier de la chambre minimaliste avec lit, armoire et table de chevet, d’autres veulent une retraite personnelle et s’appuient sur des éléments de vie supplémentaires tels qu’un coin lecture.

Ces différentes exigences se reflètent également dans les exigences relatives à la taille de la pièce. Fondamentalement, une taille minimale de 12 à 15 mètres carrés devrait être prévue pour une chambre à coucher moderne. Si vous voulez suffisamment d’espace pour une grande armoire, il est préférable de prévoir également un mur droit d’un peu plus de 3 mètres de long. Pour plus d’ordre, de vue d’ensemble et d’espace de stockage, il peut également être judicieux de penser à un dressing séparé.

Avec un dressing séparé

Chaussures, vêtements et accessoires soigneusement alignés les uns à côté des autres : une idée qui fait battre plus vite le cœur de nombreuses femmes. Un dressing séparé crée non seulement plus d’espace, mais offre également la possibilité de vous libérer des meubles oppressants dans la chambre. La pièce semble plus spacieuse et les vêtements qui traînent appartiennent au passé. Si vous souhaitez réaliser la maison de vos rêves avec un dressing attenant à la chambre, vous devez prévoir six à huit mètres carrés supplémentaires.

dressing séparé

Chambre avec espace bien-être

Il faut plus d’espace dans une chambre avec un espace bien-être. Vous avez probablement entendu parler de cette variante sous le terme de « chambre-suite ». Ici, la chambre et la salle de bain sont directement reliées l’une à l’autre. À proprement parler, aucun mur ou porte n’est autorisé à séparer les deux pièces. Avec une chambre avec salle de bains privative, il est possible de réaliser de superbes idées d’ameublement exclusives. Il peut s’agir de :

  • baignoire îlot avec un ciel étoilé romantique;
  • douche bien-être avec de grandes parois vitrées;
  • fenêtres panoramiques avec une vue magnifique.

Prévoyez environ 30 m² pour une chambre avec salle de bain et dressing. Plus d’espace offre naturellement encore plus de luxe. Vous pouvez, par exemple, ajouter un sauna ou une cabine infrarouge.

Lors de la planification et de l’ameublement, il ne faut pas négliger que la chambre à coucher est un lieu de retraite important pour la détente, la régénération et un sommeil sain. Sous réserve du respect des normes législatives, la surface minimale de la chambre idéale dépendra donc des goûts de chacun, de l’état des finances et de la superficie totale de la maison, bien entendu.

Quelle est la surface minimum d’une chambre en fonction de l’âge ?

L’âge de l’occupant joue un grand rôle dans la détermination de la surface minimum. En effet, la surface minimum d’une chambre est d’abord déterminée par les fonctions qui lui sont dévolues. Pour un bébé, la surface minimale de 9 m2 imposée par la loi est largement suffisante. Pour un enfant, ces 9 m2 risquent d’être insuffisants car il a besoin de plus d’espace pour ses jouets et d’un espace pour étudier. La surface minimale pour ce dernier oscille entre 12 mètres carrés et 15 mètres carrés.

Un adulte n’a pas réellement besoin d’une chambre très grande s’il ne l’utilise que pour dormir. Néanmoins 15 m2 seraient raisonnables comme surface minimum. Ils lui permettront notamment de ranger ses affaires et d’accéder à une meilleure qualité de vie.

Conseils pour aménager la chambre

Idéalement, il devrait y avoir le moins d’équipement technique possible dans la chambre. La lumière bleue des écrans peut être à l’origine de problèmes de sommeil et le rayonnement de type impulsion peut être nocif pour la santé. Les appareils et câbles qui traînent sont également dérangeants visuellement.
La pièce doit être calme et sombre. L’air frais et les températures fraîches sont également importants pour une bonne nuit de sommeil. La température idéale dans la chambre ne doit pas être trop élevée et doit se situer aux alentours de 18°C. Certaines sources fixent même la température ambiante idéale à 16°C.
Le linge de lit, les couvre-lits et les oreillers ne sont pas à sous-estimer. Ils occupent une très grande surface dans la pièce et dominent l’apparence. Un banc, un fauteuil et une table de chevet rendent également la chambre plus confortable.