Comment réussir son entretien d’embauche d’aide soignante ?

En France ou à l’étranger, un entretien d’embauche pour les aides soignantes est un défi difficile à relever. La demande en aides soignantes ne s’est jamais complètement arrêtée, malgré la longue période de crise économique que nous avons laissée derrière nous. Si vous êtes aide soignante ou aspirante, ne manquez pas nos conseils utiles pour réussir l’entretien d’embauche qui vous conduira à travailler avec profit et satisfaction dans votre secteur !

Quelles sont les compétences requises pour être embauchée en tant qu’aide soignante ?

L’aide soignante est une personnalité professionnelle spécialisée qui œuvre dans le secteur public ou privé des services sociaux et de santé. Pour répondre aux besoins primaires des personnes assistées, elle réalise une série d’activités, fondées sur les notions d’assistance et de soins, qui nécessitent à la fois une formation professionnelle spécifique et certaines compétences personnelles et relationnelles. C’est pourquoi, en parlant des compétences de l’aide soignante, il faut d’abord distinguer les compétences professionnelles et les compétences transversales.

entretien d embauche aide soignante

Compétences générales

Au nombre des compétences générales nécessaires pour exercer le métier d’aide soignante, on distingue :

  • la communication
  • la gestion du stress l’empathie
  • la maîtrise de soi
  • la patience

Les traits de caractère clés qui sont essentiels à l’exercice de la profession d’aide soignante sont la précision, l’empathie et la compréhension. Les aides-soignantes professionnelles doivent constamment apprendre et améliorer leurs compétences professionnelles.
Le calme et la passion devraient accompagner chaque aide-soignante professionnelle. Le travail hospitalier est généralement un travail posté, c’est-à-dire des équipes de nuit et le travail le dimanche et les jours fériés. La volonté de sacrifice est donc une autre valeur qui caractérise une bonne aide-soignante.

Compétences techniques

Parmi les compétences techniques les plus essentielles à l’exercice de la profession d’aide-soignante, on trouve :

les compétences dans la réalisation d’interventions sanitaires et sociales
la capacité à détecter les besoins primaires du patient
la compétence en matière d’hygiène personnelle, de mobilité, d’alimentation
la capacité à réaliser des opérations simples en collaboration avec le personnel soignant
la connaissance des règles d’hygiène des milieux et des équipements sanitaires
une excellente capacité à établir des relations avec les patients, la famille et l’équipe de soins
l’esprit d’équipe

L’aide-soignante est cet opérateur qui a acquis les compétences nécessaires pour satisfaire tous les besoins de premier niveau du patient. Elle réalise des activités visant à garantir l’hygiène et la performance des fonctions biologiques du patient.

L’aide-soignante sait travailler en équipe multi-professionnelle, garantissant sa contribution à la prise en charge du patient. Elle sait impliquer la famille du client en apportant son soutien. Elle agit selon des règles déontologiques et gère ses interventions d’assistance en toute confidentialité, garantissant la vie privée de l’utilisateur.

L’aide-soignante est capable de reconnaître les situations environnementales et les conditions pour lesquelles il est nécessaire de mettre en œuvre ses différentes compétences techniques. Elle sait mettre en œuvre les principales interventions d’éducation à la santé et de prévention des complications chez les patients en état de bien-être compromis.

Quelles qualités mettre en avant lors de l’entretien ?

Au cours de l’entretien d’embauche, vous devrez démontrer aux personnes en face de vous que vous avez les aptitudes pour conduire à bien les missions qui vous seront confiées. De façon préférentielle, n’hésitez pas à mettre en avant les qualités suivantes :

  • empathie,
  • sens du détail,
  • capacité à résoudre des problèmes,
  • endurance physique,
  • sens de l’humour,
  • engagement,
  • capacité à penser de manière critique.
hôpital

Empathie

Les aides-soignantes s’occupent quotidiennement de nombreux patients. Une bonne aide-soignante doit cependant faire preuve d’empathie envers chaque patient et devra faire tout son possible pour montrer au patient qu’elle comprend sa situation actuelle.

Sens du détail

Travailler comme aide-soignante est sans aucun doute un travail soumis à une grande pression. D’une part, il est associé à l’accomplissement de certaines tâches commandées par les médecins.

Capacité à résoudre des problèmes

Au cours de sa formation, une aide-soignante acquiert principalement des connaissances substantielles et pratiques. Cependant, il est également très important qu’elle sache comment se comporter dans une situation de conflit.

Endurance physique

Cet aspect du travail d’aide-soignante est extrêmement important, même s’il est souvent sous-estimé. Il arrive que l’aide-soignante doive soulever le patient, ce qui met beaucoup de stress sur la colonne vertébrale. De plus, il y a des heures d’astreinte et la nécessité de se déplacer plusieurs fois d’une pièce à l’autre pendant un service.

Sens de l’humour

Pour qu’une aide-soignante soit satisfaite de son travail extrêmement exigeant et épuisant, elle doit être une personne joyeuse. Cela est extrêmement important compte tenu du nombre des situations stressantes auxquelles vous avez à faire face.

Engagement

C’est l’un des postulats fondamentaux des soins de santé : assurer la sécurité des patients et la meilleure qualité de soins. En d’autres termes, être la confidente de vos patients et faire attention à leur sécurité. De nombreux patients sont confus lorsqu’ils sont hospitalisés. Ils ont peur et ont peur de parler. Dans une telle situation, une aide-soignante engagée est inestimable.

Capacité de penser de manière critique

être ouverte à de nouvelles connaissances est une chose, mais il est important que l’aide-soignante soit capable de filtrer les informations acquises et de traduire la théorie en pratique.

11 conseils pour réussir son entretien d’embauche d’aide soignante

Les conseils suivants, vous permettront de réussir votre entretien d’embauche :

#1 Étudiez l’entreprise

Même si les hôpitaux et les cliniques se ressemblent tous, les personnes qui s’y trouvent ne le sont pas. Chaque organisation, publique ou privée, est motivée par des raisons différentes. Connaître ces raisons pourrait vous mettre en phase avec le responsable de votre recrutement. Prenez le temps de bien étudier son site internet et tout ce qui est inhérent au reste de la communication de l’entreprise (réseaux sociaux, anciens articles, entretiens avec des managers ou des salariés). Au cours de l’entretien, n’oubliez pas de montrer que vous l’avez consulté. Cela montrera aux personnes autour de vous que vous manifestez de l’intérêt pour l’entreprise et sa mission.

#2 Préparez-vous à répondre à certaines questions

Préparez des réponses convaincantes aux questions les plus classiques :

  • « Pourquoi voulez-vous travailler ici ? »
  • « Pourquoi voulez-vous changer de travail ? »
  • « Quels sont vos atouts ? »
  • « Quels sont vos défauts et comment comptez-vous vous améliorer ? »
  • « Parlez-moi de vous ! »
  • « Quels objectifs avez-vous atteints jusqu’à présent ? »
  • « Êtes-vous satisfait de votre carrière jusqu’à présent ? »
  • « Qu’est-ce qui vous pousse à considérez cette offre professionnelle » ?
  • « Quels sont vos aspirations et vos objectifs sur le plan professionnel ? »

Les personnes qui vous reçoivent pourraient vous demander si vous avez des questions à leur poser. Posez des questions ouvertes et qui encouragent le dialogue et l’ouverture à autant d’informations que possible. Ne posez pas de questions sur le titre du poste et le salaire à moins qu’elles ne le fassent.

#3 Utilisez correctement le langage non verbal

50% de la communication est un langage non verbal. Votre corps, vos mouvements, vos actions parlent de vous presque plus que vous ne pouvez le faire avec votre seule voix. Une bonne poignée de main, sûre et ferme mais pas violente ou nerveuse, est encore aujourd’hui une formidable carte de visite. Les petites précautions telles que le sourire et le contact visuel semblent évidentes mais trop souvent on oublie que dans les bonnes impressions tout se joue dans les sept premières secondes.

#4 Révisez la théorie

Quel est le processus de soins et en combien de phases est-il divisé? Si vous ne savez pas comment réagir rapidement, courez réviser vos manuels. Une bonne aide-soignante doit avoir des connaissances scientifiques solides et étendues, allant de la psychologie à l’anatomie, de la pharmacologie à la médecine interne, de la cardiologie à la neurologie, etc. Lors de l’entretien, une question théorique est toujours possible et une éventuelle pierre d’achoppement sans recours empêche une issue positive de la sélection.

#5 Valorisez les objectifs que vous avez atteints

Les employeurs avertissent souvent que de nombreuses aides-soignantes ont du mal à parler d’elles-mêmes et des étapes qu’elles ont franchies dans leur vie professionnelle, ce qui rend difficile la compréhension du potentiel qu’elles peuvent avoir. Prenez le temps de préparer une liste des dix succès dont vous êtes le plus fier et essayez de les inclure dans l’entretien, ou utilisez-les sans hésiter pour répondre à une question inhérente. Soyez consciente de votre valeur !

#6 Ne faites pas votre bio

Lors d’un entretien, on ne vous demande pas de raconter toute votre vie, mais plutôt une présentation concise des compétences qui vous rendent parfaite pour ce travail. Ne vous perdez pas dans de longues discussions hors sujet, par exemple sur vos passe-temps ou votre équipe préférée. Aussi informelle que puisse être l’approche de l’intervieweur, son seul intérêt est de connaître vos compétences en tant qu’aide-soignante.

#7 La gentillesse est le premier médicament

Le souci des autres commence par l’attention qui leur est portée. Soyez gentil avec toutes les personnes que vous rencontrez sur votre lieu de travail potentiel, de la secrétaire aux patients les plus extravagants, à toute personne que vous croisez accidentellement sur le parking. Vous ne savez pas qui vous regarde et comment ils le font. Les bonnes manières sont bonnes pour votre interlocuteur et vous aussi. Elles vous protègent des mauvais chiffres.

#8 Soyez à l’heure

L’inattendu est toujours au rendez-vous : mieux vaut arriver dix minutes avant que de devoir commencer l’entretien et s’excuser du retard.

entretien d'embauche aide-soignante

#9 Habillez-vous convenablement

Optez pour un look soigné et professionnel, sans excès ni laisser-aller : un entretien dans un établissement de soins n’est certes pas une avant-première à la Scala, mais ce n’est pas également un lundi soir sur le canapé.

#10 Laissez les rancunes à la maison

Si un employeur potentiel vous entend dire du mal de votre emploi précédent, il pensera que vous pourriez lui aussi faire la même chose. Oubliez les incidents désagréables du passé. Aussi vrai que vous puissiez l’être, vous ne ressemblerez qu’à une personne ingrate ou insatiable.

#11 En plus des réponses, préparez les questions

A la fin de l’entretien, remerciez l’intervieweur pour le temps qu’il vous a consacré et n’hésitez pas à lui poser quelques questions sur la structure et le poste pour lequel vous avez postulé : vous aurez l’air intéressée et proactive.