Création d’entreprise : comment financer une start-up ?

Vous avez une idée de projet et vous désirez la mettre sur pied en concevant une PME ? Or, créer son entreprise et la développer n’est pas si simple. Le principal objectif est évidemment financier. Cela demande beaucoup de fonds et une stabilité des ressources financières stables. Prenez en compte que les subventions pour start-up représentent une excellente source de financement à destination des créateurs de projet. Voici les options que vous pouvez utiliser dans un but de financement de votre PME. Après avoir lu cela, vous serez tout sur comment investir dans une start up !

L’auto-financement d’une start up

Il s’agit de la première solution venant à l’esprit. Les fondateurs ou associés de la PME peuvent faire le choix d’utiliser leurs propres fonds afin de financer l’entreprise. Retenir cette option de financement offre la possibilité de propulser rapidement votre projet rapidement et garantir son démarrage voire la pérennité de votre société si vos affaires marchent. Les fonds propres peuvent se matérialiser par de l’argent mais pas uniquement. En effet, ces derniers peuvent également être des logiciels, des produits et des applications permettant l’expansion de la PME. Si l’option de l’autofinancement n’est pas possible pour vous ou incomplète, sachez qu’il existe d’autres options qui vous offriront la possibilité d’effectuer un financement pour start up.

L’ouverture d’un capital pour investir dans une start up

Cette solution de financement consiste en l’ouverture du capital de votre PME. Les investisseurs s’emparent d’un pourcentage de votre capital (souvent au-delà de 25 %). En faisant cela, ils prennent le rôle d’actionnaires. Cette solution de financement est idéale pour les PME ou les sociétés qui montent.

Investir au capital de PME et de startups

Au lieu d’un prêt d’argent aux PME, il est possible d’investir au capital des entreprises. Les petites et moyennes entreprises ont un besoin récurrent de fonds propres. Deux options d’investissement se proposent à vous avec des portails de crowdfunding equity (financement participatif en actions) ainsi que dans des fonds d’investissement de private equity (capital-investissement) comme le FCPR, le FCPI et le FIP.

Les aides à l’innovation pour investir dans une start up

La bourse French Tech est une aide réputée auprès des jeunes entrepreneurs qui désirent décrocher des subventions à partir de l’étape de développement du projet. Effectivement, cette aide offre la possibilité de régler jusqu’à 70 % des dépenses des études de conception et de faisabilité du projet avec une restriction d’un montant de trente mille euros.

Dans le but de soutenir vos projets sur le plan financier, vous pouvez vous baser autant sur des aides publiques que sur des aides dans le milieu privé. En outre, il est possible de cumuler des aides. Cela donne la possibilité pour pas mal de PME de procéder au financement d’une majorité conséquente du processus de conception et de production de leurs articles. Afin d’y voir plus clair sur la totalité des aides financières possibles, lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les systèmes d’aides majeurs pensés et conçus en fonction de l’étape de développement de votre société.

Aides financières pour la R&D, prêts et levées de fonds pour l’étape de lancement, fonds d’investissement pour une relation gagnant-gagnant ou encore bourse French Tech afin de financer la conception d’une société.

Le crowdfunding pour investir dans une start up

Ces options de financement offrent la possibilité d’une mise en place, sur un portail web, d’un recueil de fonds auprès du public fait pour la plupart des particuliers. La matérialisation des fonds peut s’effectuer sous plusieurs types : don avec ou sans contrepartie, investissement participatif et prêt avec ou sans intérêt.

Choisir ces options offre la possibilité de mettre sur un pied une réelle communauté puisque les financeurs sont souvent des individus qui ont un réel intérêt pour un thème leur tenant vraiment à cœur. Le crowdfunding est une excellente façon de procéder à un test du projet auprès d’une audience et de voir si cela engendre un intérêt spécifique ou non. Financer une start up grâce au crowdfunding est une excellente solution !

Les business angels pour investir dans une start up

Ce genre d’individus investissent et s’investissent pour des PME dotés de concepts uniques et à potentiel de croissance conséquent. Effectivement, les business angels offrent leur soutien financier. Ces derniers se rendent également disponibles dans le but de vous aider et vous donner des conseils durant la totalité de votre projet. Ces personnes vous offrent leur temps, leur savoir-faire et peuvent également offrir leur aide avec leur réseau professionnel.

Les capitaux-risques pour investir dans une start up

Nommé également Venture Capital (VC), il caractérise les opérations de participation effectuées par des investisseurs en faveur de sociétés mettant l’innovation au centre et étant en pleine expansion . Il s’agit d’un soutien économique conséquent pouvant atteindre un montant de 500 000 euros en moyenne. Ce genre de financement offre la possibilité à l’investisseur de participer dans la société et par conséquent d’avoir un pouvoir de décision.

Le prêt bancaire et garantie de prêt bancaire pour investir dans une start up

Il s’agit de l’option populaire auprès de beaucoup de sociétés. C’est un investissement start up extrêmement intéressant. Prenez en compte qu’il demande plusieurs conditions afin d’en profiter. Premièrement, afin de pouvoir utiliser l’emprunt bancaire, les fondateurs doivent offrir un fonds propre d’au minimum 20 % du financement global. En outre, pour plus de sécurité, le groupe prêteur demandera des garanties de la part de la société. Ainsi, il est nécessaire de donner ce qu’on appelle des preuves de garanties dans le but de contracter un prêt. Afin d’optimiser vos possibilités de contracter un crédit, il est vivement conseillé d’effectuer un partage des dangers avec des groupes experts. Un de ces derniers se nomme Bpifrance. Il s’agit d’une banque publique d’investissement dont la finalité majeure est le soutien des petites et moyennes entreprises, en addition des aides publiques de l’État et régionales.

Vous pourrez passer la demande d’un prêt d’honneur à taux zéro et sans garanties auprès de groupes spécifiques comme Initiative France. Si vous rencontrez un avis négatif pour un emprunt classique, optez pour le microcrédit. Il vous offre la possibilité de débloquer dix mille euros à condition qu’un garant puisse couvrir 50 % du montant donné.

La garantie de prêt immobilier est un système mis en place par la totalité des établissements bancaires actuels afin d’obtenir un emprunt ayant comme finalité l’acquisition d’un bien immobilier. Légal et commercial, ce système a pour objectif la protection de l’établissement prêteur face aux dangers du crédit : s’il y a non-remboursement de tout ou la totalité de l’emprunt par le souscripteur, l’établissement bancaire peut se servir de cette garantie pour récupérer le restant du montant dû.