Travailleur indépendant : comment devenir freelance communication ?

Si vous souhaitez devenir freelance dans la communication, vous pourrez profiter de deux avantages majeurs : la liberté et l’indépendance. Consultant en communication freelance est une profession passionnante, mêlant les avantages du travail indépendant et ceux d’un travail dans une société à distance. Découvrez toutes les bases du freelance en communication. Pratique si vous souhaitez devenir freelance et être indépendant.

Qu’est-ce qu’un freelance communication ?

La communication concerne la totalité des milieux d’activité. Un consultant en communication freelance est un spécialiste, la plupart du temps diplômé d’une école de commerce ou d’un cursus universitaire expert dans les domaines du marketing et de la communication.

Un ou une chargée de communication possède un savoir-faire unique par rapport à l’étude stratégique et la planification de projets de communication. Il s’agit également d’un profil devant avoir d’excellentes compétences opérationnelles riches et variées.

Afin d’être un freelance communication compétent, il est nécessaire de savoir manier les plateformes sociales ainsi que les différents canaux d’acquisition digitaux. Il faut aussi être un bon orateur. Un chargé de communication de qualité sera aussi un profil gérer des événements et salons afin de mettre en avant la société pour laquelle il offre son savoir-faire.

Les tâches d’un chargé de communication sont diverses et variées. Ainsi, n’hésitez pas à vous spécialiser dans un domaine précis.

Trois avantages d’être chargé de communication indépendant

Si vous êtes chargée de communication salariée et que vous désirez devenir indépendant, sachez qu’il est possible de mettre sur pied votre agence de communication. Avant cela, vous pouvez vous diriger vers un autre statut : chargé de communication indépendant.

Découvrez trois raisons de devenir travailleur indépendant en communication :

  • Travailler d’où vous voulez dans le pays et sur le globe : vous désirez voyager ? Devenir freelance, c’est pouvoir choisir facilement votre lieu de travail et définir vous-même vos conditions.
  • Pour votre clientèle, vous aurez une liberté semblable : lorsque vous êtes freelance, vous choisissez vous-même votre clientèle. Personne ne vous impose vos clients. Votre rémunération, c’est vous qui la faites !
  • Concernant l’organisation de vos journées, vous faites ce que vous désirez. Que vous soyez plus du matin ou du soir, vous pourrez déterminer vos horaires comme vous le souhaitez. Le but est que cela « correspondre » à vos clients et à votre planning.

Le salaire et la rémunération d’un chargé de com freelance

Le salaire d’un spécialiste en communication freelance est la plupart du temps le principal obstacle à cette profession. Souvent, cela est vu comme un véritable obstacle au métier. Découvrez la rémunération obtenue avec un tel métier.

Si vous êtes freelance en communication, vous pouvez parfaitement gagner votre vie si vous avez assez de journées travaillées en moyenne mensuellement. Autre donnée à prendre en compte : le taux journalier moyen devra être à la hauteur de votre savoir-faire et de vos compétences.

En moyenne, un indépendant en communication peut bénéficier d’un paiement journalier entre 200 et 450 euros. Néanmoins, ce taux change en fonction de la spécialisation retenue, des tâches finalisées et des clients visés.

Un expert en communication en relation uniquement avec des artisans ne pourra pas profiter d’un taux trop haut, au contraire de celui collaborant seulement avec de grandes sociétés.

Quelles peuvent être les missions d’un freelance communication ?

Le consultant en communication freelance agit dans de multiples milieux : communication générale, gestion des crises sur les portails sociaux, relations publiques/presses, campagnes emailing, gestion événementielle SMO (optimisation sur les médias sociaux) ou encore SEO.

Depuis l’étude des données, jusqu’à l’utilisation des supports de communication, il peut se pencher sur différents projets en communication. Il peut être expert en digital ou en supports prints (cartes de visite, flyers, prospectus, affiches, catalogue etc.)

Le consultant en communication freelance doit également faire preuve de polyvalence. On peut dire que c’est un véritable touche-à-tout (presse, digital, solutions hors-média, événements …). Il connaît le vocabulaire professionnel de la communication et effectue des analyses poussées pour votre projet. La veille n’a aussi aucun secret pour lui. Ainsi, cet expert est au courant des dernières tendances marketing.

Quelles sont les démarches pour devenir freelance communication ?

Vous désirez enfin devenir indépendant en communication ? Dans ce cas, renseignez-vous sur les spécificités afin de concevoir votre société via la micro entreprise. Il s’agit bel et bien de la meilleure manière de débuter tout en laissant de côté les soucis administratifs.

Afin de devenir indépendant dans le domaine du marketing digital, il est vivement recommandé de procéder à une inscription sur un portail internet englobant les freelances de ce milieu. Cette option offre la possibilité de dénicher plus aisément et plus rapidement des offres de missions. La mise en relation avec la clientèle se révèle être nettement plus simple sur un portail web dédié.

Voici quelques sites généralistes et d’emploi destinés aux freelances : FreelanceRepublik, LeHibou, Malt, Jooble, Upwork, Freelancer ou encore Airjob. Une fois votre plateforme freelance en communication choisie, vous pourrez proposer vos compétences en consultant communication.

Consultant en communication : quels sont les diplômes nécessaires ?

Il est tout à fait possible de devenir freelance en communication sans aucun diplôme. Néanmoins, il est recommandé d’avoir un diplôme dans une des écoles suivantes (cela attestant de votre savoir-faire et de vos compétences) :

  • Une de commerce, avec une spécialisation en communication, publicité, ou média.
  • Une experte en communication telles que le CELSA (École des hautes études en sciences de l’information et de la communication), l’ISERP ou encore l’ISCOM.